Envie de participer ?

C'est au Japon en 1882 que Jigoro Kano jeune personne frêle qui avait étudié les différentes techniques du Ju-Jitsu (méthodes de combat au corps à corps) s'installa dans un petit  temple Bouddhiste pour enseigner le Judo (voie de la souplesse). Il épura et synthétisa les différentes techniques du Ju-jitsu en éliminant toutes celles qui étaient trop dangereuses afin de créer un système d'éducation physique mais aussi un art de vivre. Son école se développa et se fit connaître notamment suite à plusieurs défis lancés par des Ju-jitsuka (personne pratiquants le Ju-Jitsu). En France, ce n'est qu'en 1935 et après plusieurs tentative de maîtres japonais et de quelques Judoka français dont LE PRIEUR officier de marine et première ceinture noire française qui avait étudié le Judo au Kodokan (nom du Dojo de Jigoro Kano) que Mikonosuke Kawaishi installé à Paris enseigna le Judo d'une manière plus conforme à l'esprit occidental, il créa d'ailleurs le principe des ceintures de couleurs pour différencier clairement les grades. Le travail de Kawaishi porta ses fruits et le Judo se développa rapidement en France mais aussi en Europe. C'est en 1951 qu'eurent lieu les premiers championnats d'Europe à Paris et en 1964 que le Judo était reconnu discipline Olympique ce qui le consacrait comme un sport universel.